HISTOIRE

Les années 1960 et 1970 marquent l’apogée des Forges avec 660 employés

En 1961, les Forges proposent à la jeune entreprise Tefal de s’installer dans une usine de 3 000 m2 à Rumilly. Les Forges sont alors un véritable laboratoire pour Pechiney et un de ses sites phares. Mais à partir du début des années 1980, les difficultés économiques et la crise industrielle entraînent la nationalisation et par la suite des acquisitions successives.

En 2006, le fond d’investissement américain AIAC rachète l’usine des Forges qui devient Compagnie Alpine d’Aluminium. Dès 2012, l’usine perd 1,5 million d’euros par an ce qui la mène au redressement judiciaire en 2014. Le 9 juin 2015, les salariés déposent une offre de reprise sous la forme d’une SCOP. Le 15 Juillet 2015, et après 4 mois de travail intense, le Tribunal de Commerce autorise la reprise telle que proposée par les salariés. Ils ont réussi à convaincre clients, banques, collectivités et organismes d’investir 10,5 millions d’euros dans leur projet.

L’ensemble de cette histoire, qu’elle traite des évolutions économiques ou des évolutions techniques, est aujourd’hui documenté et permet d’expliquer l’histoire du site : contexte industriel, histoire économique, histoire sociale et histoire technique.

En ce sens, la Scop Alpine Aluminium est l’héritière d’un patrimoine industriel fondamental et encore bien vivant.